[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [qui sommes nous]
[la vie parisienne 2014]
[retrospective]
[les saltimbanques]
[la fille angot]
[la vie parisienne]
[girofle girofla]
[la mascotte]
[le voyage dans la lune]
[le cabaret]
[le baron tzigane]
[la grande duchesse]
[la belle helene]
[l'auberge du cheval blanc]
[les mousquetaires]
[la perichole]
[la fille angot]
[la vie parisienne 2014]
[animations historiques]
[atelier vocal]
[contact]
[Accueil]
[Me contacter]

LA PARTITION

Acte I




Introduction et tyrolienne (Kathi, Piccolo) 

Arrivée des touristes (Chœur, Cook, Picolo) 

Entrée de Léopold " Ah ! Mesdames et Messieurs " 

" Pour être un jour aimé de toi " (Léopold, Josépha) 

Chœur " Arrivée du bateau " 

" La bonne auberge du Cheval-Blanc " (Florès, Josépha) 

Chœur " O ma vache, ma belle vache " 

 " Tout bleu " (Florès, Sylvabelle " 

Chœur du marché

Léopold-Josépha :" Ce frais bouquet de fleurs des bois " 

" Adieu, Adieu " (Léopold) 

" Je vous emmènerai sur mon joli bateau " (Florès, Sylvabelle)  " Au joyeux Tyrol " (Josépha)

Final I. 





Acte II




" On a l’béguin " (Célestin) 

" Mais quand paru le mois de mai " (Clara, Célestin) 

" Mon chant d’amour est une valse " (Sylvabelle, Florès)

" Il est un p’tit peu chlass " (Léopold) 

Réception de l’Empereur 

" Oubliez l’audace de cet exalté " (Josépha) 

Chorale de Saint-Wolfgang " Plus bas, plus bas " 

" Ainsi va la vie " (L’empereur parlé sur fond musical) 

" La bonne auberge du Cheval Blanc " (Florès) 

" Ainsi va la vie " (Josépha) 

" Pour être un jour aimé de toi " (Léopold) 

Final II

  

L'ARGUMENT

Acte I :   1880, à Saint-Wolfgang, sous le règne de François-Joseph.



Léopold, le maître d'hôtel de l'auberge est amoureux de sa patronne, la belle Josépha. Amour non partagé, car Josépha s’est entichée de Guy Florès, avocat parisien qui vient chaque année passer ses vacances dans son établissement. Léopold, bien qu’intimidé, réussit à déclarer sa flamme à l’objet de toutes ses pensées. Mais la belle l’invite à garder ses distances et le menace de renvoi au cas où il continuerait à l'importuner…Le bateau accoste. Le maître d’hôtel accueille le marseillais Bistagne que sa fille, la ravissante Sylvabelle, accompagne.


Ce Bistagne a bien des ennuis. Créateur de la combinaison " Napoléon ", se boutonnant par devant, il a été plagié par un certain Cubisol, auteur d'une combinaison " César " se boutonnant... par derrière. D’où procès, Cubisol étant défendu par Maître Florès qui, bien entendu, tombera amoureux de Sylvabelle. Cette idylle naissante n’échappe pas à l’œil vigilant de Léopold qui tentera de la favoriser, afin d’avoir, de son côté, le champ libre. Léopold se dispute avec Josépha qui lui donne son congé. Bistagne est grognon, il regrette sa Canebière… L’aubergiste lui promet une cure de bonne humeur " Au joyeux Tyrol ".


    

Acte II


Voici que débarque le " beau " Célestin Cubisol, le fils à son papa. Il est accueilli fraîchement par Bistagne, mais n’en a cure : il est tombé amoureux de Clara la fille " zozotante " de l’attendrissant professeur Hinzelmann. Bistagne reçoit un télégramme de Cubisol père lui proposant un mariage entre Célestin et Sylvabelle. Ce n’est peut-être pas une mauvaise idée, mais il craint l’entêtement de sa fille. Il charge donc Florès de la convaincre et pour cela de ne pas la quitter d’une semelle. L’avocat ne se fait pas prier, on s’en doute. L’arrivée imprévue de l'Empereur François-Joseph est annoncée ; il logera au Cheval-Blanc. Josépha est affolée : elle prie, elle supplie Léopold de reprendre ses fonctions. Maître de la situation, ce dernier l’oblige à le lui demander à genoux…Au cours de la réception, Léopold chargé du discours de bienvenue, apercevant Josépha auprès de Florès la traite publiquement de dévergondée.

 François-Joseph, qui a bien compris la situation, conseille amicalement son hôte. Josépha comprend que Florès n'est pas pour elle, et que c'est avec Léopold qu'elle pourra être heureuse.


Le dénouement est sans surprise : Cubisol renonce à son brevet et Bistagne ne voit pas d’objection à ce que Florès épouse sa fille. Le " beau " Célestin convolera avec Clara et Léopold deviendra le maître du Cheval-Blanc après son mariage avec la femme de sa vie.

L'Auberge du Cheval Blanc
de Ralph Benatzky

Accueil

Agrandir l'image