[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [qui sommes nous]
[la vie parisienne 2014]
[retrospective]
[les saltimbanques]
[la fille angot]
[la vie parisienne]
[girofle girofla]
[la mascotte]
[le voyage dans la lune]
[le cabaret]
[le baron tzigane]
[la grande duchesse]
[la belle helene]
[l'auberge du cheval blanc]
[les mousquetaires]
[la perichole]
[la fille angot]
[la vie parisienne 2014]
[animations historiques]
[atelier vocal]
[contact]
[Accueil]
[Me contacter]

LA PARTITION

Acte 1

 Chœur "Bras dessus, bras dessous" - Couplets de Pomponnet - Entrée de la mariée et romance de Clairette - "Marchande de marée" (Amaranthe, chœurs) - Rondeau "Certainement j'aimais Clairette" (Pitou) - Duo "Pour être fort on se rassemble" (Pitou et Clairette) - Duo bouffe (Pitou et Larivaudière) - Chœur, chanson politique (Clairette) et final I.


Acte 2

 Entracte (orchestre) et chœur des Merveilleuses - Couplets "Les soldats d'Augereau" (Lange et chœur) - Romance "Elle est tellement  innocente" (Pomponnet) - Duo "Jours fortunés de notre enfance" (Clairette, Lange) - Duettino "Voyons, Monsieur, raisonnons politique" (Lange et Pitou) -  Quintette (Clairette, Lange, Pitou, Larivaudière, Louchard) - Chœur des conspirateurs, scène, valse "Tournez, tournez" et final II.


Acte 3

 Entracte, fricassée (orchestre) - Chœur et couplets "Place sur mon passage" (Amaranthe, Cadet) - Divertissement ballet : allegro vivo, gavotte, pantomime, ensemble - Duo des deux Forts (Pomponnet, Larivaudière) - Trio "Je trouve mon futur charmant" (Clairette, Pomponnet, Larivaudière) - Duo des lettres (Lange et Pitou), couplets de la dispute (Clairette et Lange) et final III.


  

L'ARGUMENT

Acte 1 

Sous le Directoire, la France respire à nouveau, après les massacres à la guillotine de la Terreur. Clairette Angot, orpheline de la célèbre mère Angot, des Halles de Paris, a été élevée dans un pensionnat chic, aux frais des marchands des Halles. On lui a trouvé un mari, le coiffeur Pomponnet, mais elle préférerait de beaucoup le chanteur des rues Ange Pitou, un royaliste qui fait des chansons contre la République. Pour empêcher son mariage, Clairette chante une chanson défendue, et obtient ainsi d'être envoyée en prison.


Acte 2 

La chanson était dirigée contre Mlle Lange, une actrice qui est à la fois la favorite du Directeur Barras et la bonne amie du banquier Larivaudière. Cela ne l'empêche pas de conspirer, elle aussi, et de protéger secrètement Ange Pitou, sans qu'il s'en doute. Elle fait venir Clairette, pour savoir qui chante contre elle. À leur grand plaisir, les deux femmes se reconnaissent : elles étaient amies de pension. Lange convoque aussi Ange Pitou, qu'elle aime, sans savoir qu'il est en fait l'amoureux de Clairette. Elle flirte avec lui. Le soir, les conspirateurs se réunissent chez Lange, mais de soupçonneux soldats républicains encerclent l'hôtel. Il ne reste plus à Lange qu'à simuler un bal de noces, avec Pitou et Clairette en fiancés. Mais Clairette découvre le double jeu de Pitou.


Acte 3

Pour se venger, elle fait venir toute la Halle dans un bal populaire, où elle convoque Lange et Pitou en leur écrivant une fausse lettre, sous les noms respectifs de Pitou et de Lange. Le pot aux roses se découvre, Pitou et Lange sont démasqués : fureur de Larivaudière, embarras de Lange et de Pitou. Mais les choses s'arrangent : Larivaudière doit ménager Barras, Clairette, entre le volage Pitou et le brave Pomponnet, se décide en faveur de ce dernier. Mais Pitou espère bien, qu’un jour, "elle fera comme sa mère".


 

La Fille de Madame Angot

de Charles Lecocq

Accueil